Actualités

Commerce de détail  |  01 octobre 2009

La Petite Italie et le marché Jean-Talon auront leur société de développement commerciale

Commerce de détail (1)

Les commerçants de la Petite Italie et du marché Jean-Talon ont voté à 73 % en faveur de la création d'une société de développement commerciale (SDC) dans leur secteur dimanche dernier, lors de la tenue d'un scrutin référendaire sur la question.

"Le regroupement en SDC a déjà fait ses preuves partout à Montréal et ailleurs. Nous croyons que c'est une façon efficace de stimuler la vie de quartier et d'encourager nos commerçants locaux, tout en rendant nos artères commerciales vivantes et agréables à fréquenter", a déclaré le maire de Rosemont-La Petite-Patrie, M. André Lavallée.

En votant en faveur de la création de cette SDC, les commerçants du marché Jean-Talon et de la Petite Italie unissent leurs forces et leur notoriété pour faire de ce secteur une destination encore plus reconnue et fréquentée. Ils pourront ainsi travailler ensemble pour mettre sur pied un plan d'action qui leur permettra de poser des gestes concertés pour agir positivement sur l'économie du secteur.

L'arrondissement s'engage à verser une contribution de 50 000 $ à la SDC pour la soutenir dans ses actions. Grâce à cette somme et aux cotisations de ses membres, la nouvelle SDC pourra, entre autres, organiser des campagnes de promotion et des événements spéciaux, participer à l'embellissement du quartier et agir plus efficacement pour le développement commercial du secteur.

Au total, 106 commerçants sur une possibilité de 234 se sont déplacés pour voter. 77 d'entre eux se sont prononcés en faveur de la création de la SDC alors que 29 se sont prononcés contre la proposition.
 

Retour à la liste

Partenaires

Abonnement

Abonnez-vous au bulletin hebdomadaire.

S’abonner

Communiqués

Envoyez-nous vos communiqués

Nous écrire